Comment reconnaître un pervers narcissique en couple ?

Si vous lisez ces lignes, c'est sûrement que vous pensez être en couple avec un pervers narcissique. Les pervers narcissiques sont très difficiles à débusquer. Nous allons vous présenter dans cet article leurs principales caractéristiques pour vous aider à mieux les repérer.

- min de lecture

Comment reconnaître un pervers narcissique en couple ?

Sommaire :

Si vous avez effectué cette recherche et que vous lisez cet article, c'est sûrement que vous pensez être en couple avec un pervers narcissique.

Les pervers narcissiques sont très difficiles à débusquer. Nous allons vous présenter dans cet article leurs principales caractéristiques pour vous aider à mieux les repérer et peut-être vous conforter dans vos intuitions.

IMPORTANT : Si vous reconnaissez chez votre conjoint un ou plusieurs des traits de caractère décrits ci-dessous, posez-vous les bonnes questions et réfléchissez avec précaution aux décisions que vous envisagez de prendre. Cet article a pour unique but de vous aiguiller, n'hésitez pas à consulter un psychologue pour vous venir en aide.

1. Trouble de la personnalité

Un pervers narcissique est une personne malade. On parle aussi de trouble de la personnalité narcissique. Les origines de ce trouble peuvent être diverses mais trouvent très souvent leur origine dans l'enfance et dans le rapport aux parents.

Il émane d'une vision dévalorisée de soi-même, d'un complexe d'infériorité et d'une prédisposition à la susceptibilité. Ainsi, quel que soit le tempérament du dit pervers, il ressentira toujours le besoin de se faire admirer.

Par exemple, il ne voudra jamais être en reste dans les discussions, il n'hésitera pas à couper la parole pour raconter l'un de ses nombreux exploits, il n'hésitera pas non plus à s'appuyer sur les réalisations des autres pour se mettre en avant et s'en accorder le crédit.

Ne vous y méprenez pas, une personne qui a vraiment de la valeur se fera apprécier parce qu'elle mettra en lumière les personnes qui l'entourent, elle les fera se sentir importantes et ne les enfoncera pas.

2. Le mensonge

Le pervers narcissique ment avec une facilité déconcertante. Il n'aura aucun problème à mentir sur des petites choses du quotidien comme pour s'inventer un passé qui n'existe pas.

Le dénominateur commun à tous ces mensonges sera souvent son rapport à autrui. Par exemple, il vous dira qu'il est absolument indispensable à son travail, que son supérieur hiérarchique lui fait des éloges ou qu'il a de merveilleux amis.

Il n'hésitera pas non plus à vous raconter à quel point l'hôtel dans lequel il a séjourné lors de ses dernières vacances était luxueux et à quel point le personnel l'appréciait personnellement.

Ce sont ces petites anecdotes qui le rendent systématiquement extraordinaire qui doivent vous mettre sur la voie. Il n'est pas interdit de raconter des choses positives sur soi, mais c'est la répétition qui doit vous alerter.

3. La manipulation

Un pervers narcissique - ou manipulateur pervers narcissique - est quelqu’un de malade, en manque de confiance en lui et faible psychologiquement. C'est quelqu'un qui a peur de l'abandon et qui n'hésitera pas à manipuler les autres pour se rassurer et faire en sorte que vous ressentiez ce que LUI désire. Par essence, la manipulation consiste à passer sous le radar, cet aspect de la personnalité est donc très difficile à débusquer mais là encore, certains indices pourront vous éviter de tomber dans le piège.

En début de relation, il vous dira ce que vous avez envie d'entendre. Il vous fera des compliments subtils et fera en sorte que vos amis et vous-même le voyiez comme l'homme idéal.

Puis, lorsqu'il sentira que vous êtes amoureuse, il aura tendance à vous enfermer dans la relation en prétextant, par exemple, que les autres vous veulent du mal et que vous ne devriez fréquenter que lui.

Enfin, il aura tendance à vous culpabiliser. Il n'hésitera pas à créer ex nihilo des situations de conflit pour vous montrer que vous avez tort et que vous ne valez rien. Il n'hésitera pas non plus à vous culpabiliser si vous sortez sans lui en vous accusant de l'abandonner ou de le laisser seul. C'est un véritable chantage affectif, son but est de diviser pour mieux régner.

4. Harcèlement moral

L'isolement et la culpabilisation participent au processus de harcèlement moral, mais le pervers narcissique a pour dessein ultime d'avoir une emprise psychologique totale sur sa victime, il est dans une relation de dominant à dominé.

Il pourra faire preuve de jalousie en vous reprochant par exemple d'avoir trop d'amis ou de gagner plus d'argent que lui. Il n’hésitera pas à faire usage de violence psychologique - voire de violence physique - pour vous attaquer directement.

Il vous demandera par exemple de repasser une seconde fois ses chemises car elles sont trop froissées. Il pourra aussi vous exhorter à mieux faire la cuisine car la viande n'est pas assez tendre ou pas assez cuite, etc. 

5. Conclusion

Si vous pensez que vous êtes victime d'un pervers narcissique ou pis, que vous avez déjà essayé de quitter votre conjoint sans y parvenir, c'est le moment de prendre du recul et d'analyser la situation aussi objectivement que possible.

Il est très difficile de quitter ce genre d'individu car il vous fera culpabiliser en prétextant que seul son amour sincère et profond a de l'importance. Pour autant, vous devez bien comprendre que vous êtes une victime et que tout ceci n'est pas normal, même si vous vous sentez responsable de la situation. 

Il va falloir faire preuve de beaucoup d'empathie et d'indulgence à votre propre égard. Il peut être difficile de se remettre en question car vous avez peut-être cru que cet homme était le prince charmant. Quoi qu’il en soit, gardez à l'esprit que vous avez le contrôle sur votre vie et que vous seule avez le pouvoir de changer les choses.

Laissez un commentaire