Sexualité du couple : 6 erreurs fatales

Sexe -

Sexualité du couple : 6 erreurs fatales

de lecture - mots

Cet article « sexualité du couple : 6 erreurs fatales » est un résumé du livre « 159 Mistakes Couples Make In The Bedroom: And How To Avoid Them » du Docteur Bea M. Jaffrey. Ce livre n’existe pas en français mais pourrait se traduire : « 159 erreurs que les couples font au lit et comment les éviter ». Selon cet ouvrage, 50% des couples ne seraient pas satisfaits sexuellement.

Si ce chiffre est si élevé, comment conserver la ferveur le plus longtemps possible? Ce livre traite également des problèmes sexuels courants auxquels le couple peut être amené à faire face. Il s'adresse non seulement aux couples, mais à tous ceux qui souhaitent construire une relation et une vie amoureuse épanouie. Voici selon nous les 6 erreurs principales qui y sont exposées.

 

1. Sous-estimer la stimulation intellectuelle

Le sexe commence par l'esprit. Il est important, surtout pour les femmes, de créer un climat propice aux rapports sexuels. Nous parlons ici des préliminaires dits mentaux qui ont lieu des jours à l'avance. Assurez-vous d'être attentif à votre partenaire. De petits gestes et des compliments judicieux sont importants pour créer une ambiance propice. Souvent, les femmes attendent que leur mari rentre du travail. Elles préparent le dîner, anticipent les sujets de conversation, elles imaginent ce qui se passera après manger et s'en réjouissent.

Puis, quand leur mari rentre, celui-ci fait un commentaire négatif sur le choix du dîner ou raconte un détail ennuyeux de sa journée, ce qui ruine complètement l’humeur. Il est nécessaire que les hommes restent positifs face à leur femme. Le respect et l'appréciation mutuels sont les pré-requis essentiels à la construction d'une atmosphère de séduction dans le couple.

2. Négliger les « Je t’aime »

Une récente étude publiée dans le Journal of Sex Research américain a conclu que dire « Je t’aime » était très important pendant le sexe pour avoir une vie sexuelle épanouie. (Frederick et al., 2016) Cette étude a eu pour sujets d’analyse des couples hétérosexuels mariés depuis longtemps ou des couples ayant vécu un minimum de 3 ans ensemble. L’âge moyen des hommes était de 46 ans et ceux des femmes de 40 ans.

L’étude mesurait le taux de satisfaction sexuelle actuelle du couple Vs le taux de satisfaction sexuelle pendant les 6 premiers mois de relation. 39000 personnes ont participé à cette étude. L’étude a conclut que 83% des couples étaient heureux au début de la relation mais que seulement 43% des hommes et 55% des femmes l’étaient au moment d’être interrogés. L’étude a révélé que les couples qui étaient encore satisfaits étaient principalement ceux qui se disaient « Je t’aime » pendant l’acte.

3. Pratiquer le coït sans orgasme

Que ce soit pour les hommes ou les femmes, l’orgasme est la source principale de plaisir. Pour beaucoup c’est l’apogée de la relation sexuelle et ceux qui n’arrivent pas à l’atteindre peuvent ressentir une certaine frustration. Bien qu’il soit possible de prendre beaucoup de plaisir sans nécessairement atteindre l’orgasme, rien ne devrait empêcher de pouvoir l’atteindre. Les statistiques disent que 95% des hommes atteignent l’orgasme pendant l’acte sexuel contre seulement 69% des femmes. (Richters et al., 2006).

Cette étude tend à démontrer que les femmes qui atteignaient l’orgasme n’y arrivaient pas uniquement grâce au coït, mais plutôt grâce aux stimulations manuelles du clitoris ou au sexe oral. Si le sexe oral est effectué correctement, quasiment toutes les femmes parviennent à atteindre l’orgasme. En témoignent les taux de satisfaction sexuelle chez les couples lesbiens qui est le plus élevé.

4. Regarder trop de pornographie

De nos jours, l’addiction à la pornographie est un réel problème et cela ne va pas en diminuant, notamment à cause de l’accès gratuit et illimité à ce type de contenu sur internet. Loin derrière sont les jours où il fallait aller dans un sex shop où s’abonner à Canal+ pour voir du X. Pour la première fois de l’histoire de l’humanité de jeunes hommes reportent en masse des problèmes d’érection, d’éjaculation, certains même éprouvent un faible désir pour leur partenaire dans la « vraie vie ».


Aujourd’hui, le porno est bien plus « excitant » qu’avant à cause de la nouveauté perpétuelle. Ce n’est pas tant la nudité mais bien la nouveauté qui est dangereuse. Tant au niveau des pratiques qu’au niveau du renouvellement facile et apriori normal des partenaires.

Par ailleurs, les mensurations des acteurs peuvent créer des complexes et une perte de confiance en eux chez les hommes qui consomment régulièrement ce type de contenu. Ces derniers posent alors inconsciemment la question de savoir s’ils sont suffisamment bien équipés pour satisfaire leur partenaire. Ce qui est très dangereux car l’épanouissement sexuel est basé sur la confiance mutuelle.

5. S’aimer sans être amis

John Gottman, chercheur en psychologie et clinicien américain explique qu’il y a 2 éléments fondamentaux qui différencient les couples heureux dans leur vie sexuelle de ceux qui ne le sont pas :


• Être amis, c'est-à-dire rire ensemble comme de grands enfants
• Faire du sexe une priorité


… Et au fond, pourquoi pas les deux en même temps ?

6. Penser que la passion durera toujours

L’amour passionnel ne dure pas éternellement. Cette passion se ressent très tôt dans la relation mais s’estompe aussi rapidement. Après avoir idéalisé le Prince Charmant, vous réalisez qu’il y a du Shreck en lui… Les petites choses qui vous faisaient craquer au début commenceront à vous irriter. Quand par exemple il appelle sa mère pendant des heures ou que son chien lui lèche le visage.

Il est nécessaire d’anticiper ces changements et faire évoluer votre relation pour ne pas vous laisser surprendre. Ainsi votre amour deviendra moins passionnel mais plus profond. Cela demande du travail et un profond respect, mais c’est la clé de la réussite.


Tags

Newsletter

Recevez nos articles dans votre boite email.